Menu

Super Mario world

Musique à écouter pendant le test :

Plate forme : Super nintendo, Super famicom, Gameboy advance, Wii.

Genre : De ceux qui ont tout inventé.

Année : 21/11/1990

Editeur : Big N

(Test effectué sur Super Famicom).

A l’époque : 20/20

Comment parler d’un monument comme celui-ci, testé et re-testé à foison ? Mario world est beau, hyper jouable, difficulté très bien dosée, varié, drôle, léger, passionnant, vraiment tout y est.

Une autre grande qualité, Mario world est immense, gavé de passages secrets. C’est d’ailleurs sur ce point de la durée de vie que le titre de Nintendo surpasse allègrement son grand rival, le célèbre hérisson bleu. Si les deux jeux, bien que très différents, se valent d’une certaine manière sur tous les plans, Sonic et ses 18 stages semble n’être qu’une simple démo, là où Mario world propose 75 tableaux, voire même 96 si on compte toutes les sorties. J’ai beau être de l’école Sega depuis toujours, il faut rendre à César ce qui lui appartient, Mario est incomparablement plus généreux que Sonic sur 16 bits. Même en additionnant tous les stages des quatre Sonic Megadrive, soit 67 niveaux, ce chiffre n’arrive toujours pas à rivaliser avec le nombre de tableaux d’une seule cartouche Super Mario world.

Alors oui, je sais, la quantité ne fait pas la qualité, mais ici justement, il y a quantité et qualité.

Franchement, j’ai beau chercher, je ne vois pas quel défaut évoquer au sujet de ce titre.

Nintendo assomma la concurrence un grand coup avec Super Mario world. On ressent en y jouant ce petit plus, cette patte inexplicable qui fait de lui un titre d’exception.

La note maxi pour un jeu culte, symbole de l’arrivée de la Super Nintendo. Toute une époque, la Snes, la Megadrive, l’apogée de la 2d…

Super Mario world est une référence absolue.

De nos jours : 20/20

Rares sont les jeux pouvant se vanter de ne pas avoir subi le passage du temps, Super Mario world est de ceux là.

Le génie de cette œuvre éclate encore aujourd’hui et se permet de mettre une fessée à la plupart des titres actuels dans le plaisir simple et immédiat qu’il procure. Ajoutez à cela qu’il est jouable sur la meilleure console Nintendo ayant jamais vu le jour, La mythique Super nes / Super Famicom, et vous comprendrez toute la magie de cette époque.

Se souvenir de la sortie de la Snes et de son Mario world évoquera obligatoirement une foule de souvenirs à n’importe quel gamer.

A mon sens le meilleur des Mario.

Pour les jeunots qui voudraient capter et comprendre l’ambiance et la rivalité Nintendo / Sega de ce début 90’s, jouez à Mario sur Snes et à Sonic sur Megadrive, ces jeux légendaires symbolisent à eux seul l’esprit de l’époque de chacune des deux marques auxquelles ils appartiennent. L’apogée de la plate forme 2d, ce n’est pas pour rien si actuellement sortent des new Super Mario bros Wii et autre Sonic mania, copiant tous les codes des épisodes canoniques.

Intemporel.

Jouabilité : 18/20

La 2d dans toute sa splendeur. Un jeu ne peut pas mieux répondre, en plus de cela les situations sont variées, on a des boules de feu, du Yoshi, de la cape…

Inutile d’argumenter pendant des heures, c’est parfait.

Seul le maniement de la cape pourrait paraître un peu spécial pour certains.

Une précision de jeu qu’on ne trouve sur aucun titre 3d.

Graphismes : 14/20

Il y avait bien plus élaboré à l’époque, mais c’est le genre qui veut cela.

C’est tout mignon, gamin, coloré. Du Mario…

Animation : 15/20

Aucun ralentissement, c’est hyper fluide.

Ceci dit, l’univers n’est ni hyper complexe, ni ébouriffant de rapidité, mais comme pour les graphismes, ici aussi, c’est le genre qui veut cela.

Sons : 17/20

Des mélodies que tout gamer reconnaîtra dès les premières notes, drôles, légères, parfois stressantes, les musiques restent en tête.

Le soin va jusqu’à changer de rythmique en ajoutant de petites percussions tribales lorsqu’on chevauche Yoshi.

Les bruitages sont parfaits également.

Excellent.

Artistiquement : 17/20

La Super nes aurait pu offrir bien davantage techniquement, mais il n’y en avait pas besoin, Super Mario world se concentre sur l’essentiel, intérêt, fun, variété, générosité, tout ceci dans un univers simple mais hyper envoûtant.

L’infantilisation est poussée à son maximum, et pourtant, Mario plaît à tout le monde.

Un jeu qui n’a aucunement subit le passage du temps, peu être même le titre qui passe le mieux les époques, c’est la raison pour laquelle il obtient une si grosse note.

Comment un plombier bedonnant moustachu, sautant sur des champignons, a-t-il pu devenir l’icône qu’il est aujourd’hui ? Le génie de Miyamoto.

Les versions :

Super Famicom Jap.

Beau et coloré. Malgré le très grand nombre de copies de ce titre, il n’est pas si simple à trouver en très bon état, c’est le propre des grands classiques qui ont voyagé de joueur en joueur.

Super Nintendo Pal.

Il existe plusieurs versions, les plus connues sont la jaune et la rouge, la seconde est la moins commune.

Super Nintendo Us.

La cartouche est différente, comme vous le savez déjà.

Gameboy advance.

Un visuel très sympa dans l’esprit de ceux d’époque.

Exactement le même jeu que sur Snes.

Super Nintendo pack Pal.

Il y a eu tellement de packs différents où est apparu Super Mario world quand on regarde dans toute l’Europe… En voici quelques uns.

Ils sont tous très réussis, seul le pack standard tout fade avec sa pauvre photo de la carte dénote un peu à côté des autres.

N’hésitez pas à laisser un commentaire ou à venir en discuter sur le forum avec nous.

Ici :

http://forum.hfsplay.fr/jeux-video/articles-tests-hfs-play-t12415.html

Merci pour la lecture.

1

souki

Salut à tous.

Fan de jeu vidéo, surtout rétro, la trentaine, je suis heureux de venir compléter l’équipe de HFS Play.

Collectionneur modeste de console, j’entre également dans le monde de l’arcade, depuis l’achat d’une Sega Naomi.

Je vais tenter de vous proposer des articles au sujet de notre passion commune.

En espérant que tout ceci vous plaira.

No comments

Laisser un commentaire

Suivez-nous

Facebooktwittergoogle_plusyoutubeFacebooktwittergoogle_plusyoutube

Recent Tweets