Menu

Snatcher

Musique à écouter pendant le test :

Plate forme : Pc engine super cd rom, Mega cd, Ps1, Saturn.

Genre : cliqueur de terminator.

Année : 26/11/1988

Editeur : Konami

(Test effectué sur Mega cd Pal)

A l’époque : 18/20

Snatcher prend place dans un monde cyber punk à la croisée de Blade runner et Terminator. Son univers et son déroulement hyper scénarisé sont les grandes forces de ce titre. C’est simple, c’est le jeu au scénario le plus poussé de la Megadrive / Mega cd. Une exception comme peu d’autres à cette époque où 80 % des genres disponibles sur cette console étaient des beat’em all et des jeux de plate forme.

Un jeu sensationnel, malheureusement très peu connu, puisque destiné à un public élitiste de possesseurs de Mega cd, ou de la rare Pc engine, console uniquement connue des fans d’import à ce moment là. Ceci est bien regrettable. Snatcher est techniquement bien loin de la prouesse de programmation d’un Flashback (par exemple), et l’on se dit qu’en supprimant les digitalisations vocales, ce titre aurait largement tenu sur une simple cartouche Megadrive. Tout le monde en aurait alors profité.

Concernant la version Pc engine super cd rom, je n’ose même pas imaginer à quel point Snatcher devait être impressionnant à sa sortie sur cette machine en 1988, plus de cinq ans avant la version Mega cd que je vous présente ici. Snatcher devait paraître incroyable pour les chanceux joueurs Japonais.

Le genre de hit qui marque une vie de gamer si on l’a joué au bon moment.

Nous, pendant ce temps en Europe, on s’extasiait sur nos Master system et Nes.

 

De nos jours : 14/20

Les ficelles scénaristiques de Snatcher font sourire aujourd’hui, mais si on se remet dans le contexte, ce titre était vraiment grandiose.

Je n’ai découvert et fini ce jeu que tout récemment. Franchement, si il était ennuyeux, je ne serais pas allé au bout. Snatcher est de ces grands titres qui vous absorbent dès les premiers instants si vous aimez le genre.

Pour ma part je vous recommande vraiment de l’essayer, en émulation, ou en vous débrouillant un iso pour votre Mega cd si vous en possédez un. De toute manière, nous n’avons pas d’autre choix que de l’iso et de l’émulation, nous sommes en 2017 quand j’écris ces lignes, le jeu complet vaut dans les 300 E en Pal, plus de 500 E s’il a la spin card, et à peu près la même chose en Us avec un prix de vente autour de 500 $. Heureusement qu’aujourd’hui nous avons d’autres moyens d’y jouer.

Bref, je vous le conseille, si vous voulez vous reposer un peu de vos psychédéliques shmup ou jeux de fight 2d, à condition d’aimer le point & clic et le cyber punk, bien entendu.

Le seul gros reproche que je pourrais formuler, ce serait une grosse faute de gameplay à un moment du jeu, je vous explique en détail dans la rubrique suivante.

 

Jouabilité : 10/20

Vous devez vous demander pourquoi je note un jeu sauce point & click, ou on passe son temps à explorer et faire des choix de discussion. Et bien en fait, tout est parfait à ce niveau là dans Snatcher. Tout, sauf à la fin du jeu où l’on nous demande d’appuyer comme un malade sur des boutons du pad pour passer une séquence de tir un peu particulière. Honnêtement, sans manette turbo, je n’aurais jamais réussi à franchir ce stage.

C’est vraiment n’importe quoi un choix de gameplay pareil à la toute fin d’un jeu comme celui-ci.

 

Graphisme : 14/20

C’est très beau, mais comme quasi tout est en pré calculé ou image fixe, on ne peut pas non plus attribuer une très grosse note.

 

Animation : –

On ne peut pas vraiment parler d’animation dans ce titre.

 

Sons : 15/20

Des musiques qui vont bien, une intro au saxophone sympatoche.

Ceci étant, hormis cette musique d’intro justement, on se dit que tout le reste aurait tenu sur une simple Megadrive, parce que franchement, on cherche la plus valu du ship sonore Mega cd niveau qualité symphonique. En revanche, les digitalisations vocales à foison font honneur au support cd.

 

Artistiquement : 15/20

Bluffant de voir un univers aussi cinématographique sur Megadrive.

De l’excellent cyber punk de la grande époque, Kojima dans ses premières œuvres, à un moment où il faisait des jeux avec une histoire, et non l’inverse

Le titre joue sur plusieurs registres, un peu sexy, beaucoup d’humour, mais également une grande violence par moment. Snatcher est donc un jeu mature.

Le scénario s’inspire forcément de l’univers Blade runner, mais également de celui de Terminator , je dirais même sans grande finesse pour ce dernier. Aujourd’hui, tout ceci paraîtra un peu grossier, mais à l’époque, ça devait être vraiment envoûtant.

Pour information, une suite existe sur Ps1 et Saturn, Policenauts, mais ce titre n’est jamais sorti en Europe.

Snatcher est un jeu à l’ambiance forte et unique qui surprend dans la ludothèque Megadrive Mega cd.

 

Les versions :

Pc engine super cd Jap.

C’est ici que tout a commencé.

Nous sommes tout de même cinq ans avant la version Mega cd de ce test. Ce devait être énorme de découvrir un jeu pareil sur cette console à l’époque.

Apparemment très semblable à la version Mega cd, d’après les vidéos qu’on peut voir sur le net. A vérifier si certains d’entre vous ont joué à cette version.

Mega cd Pal.

Un cover très Blade runner, comme vous pouvez le voir.

Une version légèrement censurée sur certaines scènes, il faut le savoir.

Pour un exemplaire neuf sous blister avec spin card, comme celui ci après, préparez les billets de 500.

Sega cd Us.

Le Même cover que le Pal, avec une bande bleue et blanche bien moche sur le côté.

Version censurée tout comme la nôtre si je ne fais pas erreur.

Mega cd Jap.

Pas trouvé de cover, si bien que je me demande si le jeu est sorti là-bas sur cette plate forme.

Playstation Jap.

Cover des plus jolis, reprenant un dessin de Konami Japon.

Saturn Jap.

Le même cover que la Playstation.

Dreamcast.

Un homebrew fan remake serait prévu (peut-être une version existe-t-elle déjà).

Le même titre mais graphiquement et musicalement revu à la hausse il semblerait.

N’hésitez pas à laisser un commentaire ou à venir en discuter sur le forum avec nous.

Ici :

http://forum.hfsplay.fr/jeux-video/articles-tests-hfs-play-t12415.html

Merci pour la lecture.

 

1

souki
Salut à tous. Fan de jeu vidéo, surtout rétro, la trentaine, je suis heureux de venir compléter l'équipe de HFS Play. Collectionneur modeste de console, j'entre également dans le monde de l'arcade, depuis l'achat d'une Sega Naomi. Je vais tenter de vous proposer des articles au sujet de notre passion commune. En espérant que tout ceci vous plaira.

2 comments

  1. metheore dit :

    Toujours sympa à lire, merci !

Laisser un commentaire

Suivez-nous

Facebooktwittergoogle_plusyoutubeFacebooktwittergoogle_plusyoutube

Recent Tweets