Menu

Le règne sauvage…

FUUUUUUNNNNNN KKEEENNNNNN !!!!

Un art de combat qui mélange le Karaté et la maîtrise du boomerang ……

Oui vous ne rêvez pas !!!!! Le grand Hayaté, maître incontesté du Fun Ken existe bel et bien ! Dans un jeu vidéo, ou plutôt un bordel vidéoludique, où d’autres combattants avec d’autres styles de combat tout aussi ridicules qu’amusants jouent à la bagarre.

Hayate le maitre du Fun Ken

Hayate le maitre du Fun Ken

Tout ceci dans quel but ? Pouvoir affronter le Roi Lion …. Enfin plutôt King Leo (ou Shishioh pour les intimes), qui est en fait la version upgradée de King Lion… Jusque là vous suivez ? En gros, chaque protagoniste de ce jeu de bagarre a une raison de lui en vouloir parce que, évidemment, c’est le grand méchant ; il faut toujours un grand méchant (sinon bah … heu ce serait … disons… fade.), à commencer par les frères Gozu et Mezzu qui veulent venger la mort de leur frère (des triplés ? Oui parce que déjà on peut supposer que ce sont des jumeaux …). Vient ensuite Carol, la gymnaste française qui se bat avec son ballon dans le but de pouvoir péter la gueule de l’homme à qui elle est promise. À priori, son méchant papa aurait promis sa main à King Leo.

On a aussi Nicolas le russe qui a un Q.I de 600 !!! Il semble maîtriser l’électricité (ça me fait bizarrement penser à un certain Telsa) et se bat avec un bouclier. Vient ensuite la copie conforme de tortue géniale du nom de Chung qui qui s’ennerve tout rouge et peut transformer ses ennemis en poulet (rien que ça), sans parler de King Lion (l’imposteur) qui se bat avec des gants de boxe et une épée … Oui oui (sans doute pour ça que c’est mon favori) ! Le ton est donné !!!! Du grand n’importe quoi !!! Et c’est sans doute ce qui fait que ce jeu est génial … Ou alors serait-ce parce chaque participant de ce pseudo tournoi peut jeter son arme ? Ou bien parce qu’il peuvent se mouvoir sur deux plans ?

 

Un jeu de bagarre, comme vous le savez, consiste à péter la tronche de son adversaire jusqu’à lui mettre sa « barre de vie » à zéro pour provoquer le K.O ; tout ce qu’il y a de plus traditionnel jusque là (ou pas), avec deux fonctionnalités intéressantes :

King Leo va t'il rejoindre son adversaire dans les hauteurs ?

King Leo va t’il rejoindre son adversaire dans les hauteurs ?

Premièrement, il est possible, en appuyant sur une combinaison de touches, de jeter son arme sur la tronche de l’adversaire : Carol son ballon, King Lion son épée et bien évidemment Hayaté son boomerang et ce sur 2 plans !!! Parce que la…

… Deuxième fonctionnalité intéressante est que le jeu se passe sur deux plans à la manière d’un Fatal Fury ; sauf que le deuxième plan dans ce cas-ci ne se trouve pas sur le côté mais en hauteur ! Il est donc possible, avec une touche, de changer de plan rapidement et de switcher entre le plan haut et bas, ou alors de faire un quart de tour (bas, diagonale bas ,direction de l’adversaire) et faire une accélération sur le plan bas pour passer sur le haut. C’est compliqué à expliquer, mais l’essayer, c’est l’adopter !

Les décors se prêtent bien évidemment à ce fameux système sur deux plans : on peut par exemple, quand on se trouve sur un ring, passer sur le plan haut et s’accrocher à la barre qui tient les projecteurs … Et même jeter lesdits projecteurs sur la tronche de son adversaire !! Et c’est vraiment là que le jeu est original, l’utilisation des deux plans est primordiale pour la victoire ! Plein de stratégies sont alors possibles : on peut notamment esquiver une attaque en sautant sur le plan haut et rebondir sur l’adversaire le pied en avant sur le plan bas. Les décors sont pour la plupart très réussis, colorés, animés et vraiment différents les uns des autres. C’est un plaisir de se retrouver dans certains niveaux comme celui de Chung dans un pseudo Chinatown surpeuplé où l’on se jette des lanternes traditionnelles à la tronche du haut des toits, ou encore celui de Carol dans un parc où l’on se retrouve sur les rails d’une attraction qui peut débouler à n’importe quel moment. Les niveaux sont vraiment dynamiques et bien pensés pour la plupart, je ne mentionne pas ceux des frères Gozu et Mezu par exemple qui sont assez anecdotique pour le coup, mais bon, passons.

Carol dans tout ses états !

Carol dans tout ses états !

Les animations sont correctes sans être non plus excellentes : rappelons nous que KoF95 est sorti la même année … Mais les graphs sont topissimes, ces sprites … humm c’est beau, que dire de plus… Ha oui, certaines musiques sont assez exceptionnelles, une BO vraiment propre, je repense notamment au stage d’ Hayaté qui est vraiment excellent. Du très très beau boulot pour un jeu qui ne se passe pas à Southtown pour une fois (Ville de Art Of Fighting et Fatal Fury) mais à Jipang …. Wait a moment … Arf en fait si, les petits malins …Après une petite recherche il s’avère que Jipang City n’est autre que le Southtown du 21ème siècle (SNK quand tu nous tiens)… Pour moi, il s’agit d’une belle réussite technique ; hormis quelques broutilles, c’est vraiment le top. Ce que je retiendrai surtout de ce Savage Reign, c’est son humour omniprésent, son character design qui est complètement fou et son système sur deux plans innovant et amusant. Et surtout, on comprend vite et on applique vite, on est à des kilomètres d’un King Of Fighters. La prise en main est vraiment instinctive et n’importe qui peut s’y mettre sans trop de frustration.

Le petit Nicolas se lâche !

Le petit Nicolas se lâche !

 

Si vous ne l’avez pas encore compris, ce jeu a une grosse notion humoristique et parodique. Je précise au cas où certains ne comprendraient pas le délire du mec qui maîtrise le karaté et lance un boomerang, parce que j’ai déjà entendu et lu des « mais c’est du n’importe quoi ce jeu ! ». Oui c’est n’importe quoi et c’est voulu ! Une fois que vous aurez adhéré aux personnages et backgroung fumant, vous ne pourrez que l’apprécier !

 

 

Mais merde quoi, des gants de boxe et une épée !!! Putain, comment ne pas être hypé !!!

 

You fool ...

You fool …

 

 

En fait, le test que vous venez de lire n’est qu’une excuse pour pouvoir vous parler du second opus dans un prochain article (spéciale dédicace à mon ami breton) … Car oui, Kizuna Encouter Battle fait clairement partie des mes favoris, mais ceci est une autre histoire … Donc à bientôt;)

 

 

 

Take That !!!!!

Take That !!!!!

 

Savage Reign ( Fu’un Mokushiroku en Jap) est un jeu développé et édité par SNK Sorti en 1995 sur Neo Geo AES, MVS et CD. Puis sur d’autres supports anecdotiques ^^

Pour les collectionneurs : on peux trouver la version MVS assez facilement entre 25 et 30 euros en loose, 200 euros en AES (normal c’est de l’AES), entre 10 et 15 euros pour sa version CD

 

 

 

0004v

Is On Fireeeee !!!!

 

Je tiens à remercier Murdoc22 pour le prêt de son exemplaire avec lequel j’ai pu me rafraîchir la mémoire sur ma borne.Je remercie également Mamz’Elo qui a pus rendre tout ça lisible.

4

8 comments

  1. metheore dit :

    Très bon test man, tu as trouvé ta voie 😉

  2. Narugawa dit :

    ARTICLE MIS A JOUR PLUSIEURS MORCEAUX DE TEXTES AVAIENT DIPARUS LORS DE SA PUBLICATION, MERCI !

  3. Pikamik dit :

    Excellent test ! Ca me donne envie de l’essayer, merci 😀

  4. JuL dit :

    Un test qui donne envie d’aller l’essayer! Merci l’ami 😉

  5. miaouss dit :

    Super article !! Ce jeu c’est toute ma jeunesse (et mon porte monnaie) chez le forain qui venait une fois par an dans ma ville 🙂

Laisser un commentaire

SOUTENEZ-NOUS

Suivez-nous

Facebooktwittergoogle_plusyoutubeFacebooktwittergoogle_plusyoutube

Recent Tweets